L'informatique constiste à décrire des traitements

Car l'informatique consiste à décrire des traitements. Quand vous les réalisaient, vous utiliser des programmes. Qui sont conçus pour effectuer des opérations.

Si vous voulez plannifier des données vous utiliserez peut être un tableur car son utilisation générique (qui est permis pour des usages différents) et applicable à différentes fonctions.

Quand vous utilisez Denis-draw, sans le savoir vous remplissez une liste d'information géométrique et si vous consulter son code source vous pouvez vous rendre compte de sa description.

Chaque élements de dessin s'ajoute et le module de lecture de ce code source permet de reconstituer ce que vous avez dessiné.

Comme vous réglez des effets, ou les sélectionnez dans le menu attribut, alors vous positionnez des indicateurs de façon qu'ils intéragissent ou plutôt qu'il se dessine avec ces méthodes propres, l'épaisseur d'une ligne règle son tracé, l'effet relief est lui appelé quand vous avez signifiez à ce logiciel de le faire et alors il s'enregistre aussi dans le flux du fichier ainsi décrit de même pour les autre attributs.

Vous pouvez aussi écrire avec votre propre programme de génération dans ce format pour l'afficher dans Denis-Draw : je l'ai bien fait pour communiquer dans le menu fichier avec d'autre logiciel ce qui peut aussi se dénommer une passerelle de communication. Vous devez au moins savoir que chaque ligne est une option que certaine sont obligatoires et d'autre facultative : si vous écrivez un dessin il lui faut des éléments si vous voulez faire abstraction de l'effet relief vous le pouvez de même pour l'ombre et la lumière.

Tous ces attributs ont des valeurs par défaut que vous pouvez identifier en exportant un dessin et en regardant son code source immédiatement après. L'intérré d'une telle manoeuvre est de simplifier la lecture d'un document de dessin que vous avez écrit en ne publiant que les champs qui ont des valeurs différente de celle par défaut.

L'ordre de ces attributs est indifférents, l'un pouvant être écrit après l'autre - le décodeur parcours les champs et ils sont renseigné au fur et à mesure.

De plus ce format de fichier, porte l'entension .ato pour ascii théo files est à été conçu primitivement pour exporter les dessins de Vincent-Draw vers sa prévisualisation en 32-bits, puis quand les outils de dessin ont été ajouté alors il est devenue son format de fichier est il est référencé comme tel dans la base de registre.

Ce même logiciel porte deux noms différents pour une conception en 16 bits depuis Windows 3.0-1 dans sa version première.
Le nom de Denis-Draw dans sa version 32-bits pour Window XP-Vista-Seven et la passerelle de l'un à l'autre se fait avec cette description qui était plus facile à faire en code Ascii pour le mettre au point mais qui pourrait devenir .bto pour Binary Théo file.

La Dll Vic-pilot à été faite pour piloter le logiciel Vincent d'un autre exécutable vers celui-ci (un module basic par exemple), et il été simple d'implémenter ces fonctions dans l'autre sens de Denis-draw vers Vincent-Draw en utilisant cette Dll.

Néanmois si vous passer de la version 4 à la version 5, vous devez passer vos dessins à la moulinette avec la fonction du menu fichier, convertir vers un fichier ato. Le mini-dico de pictogrammme fut ainsi converti d'un bloc pour se retrouver dans la version 5.

© copyright BeeLog 2010

Auteur Denis Bertin