Ne trouvez-vous pas plus facile d'allumer la télévision pour regarder les Simpsons que d'utiliser un logiciel que vous ne connaissez pas ?

Ma réponse serait plutôt comment améliorer ce programme pour faire de l'animation vidéo !

Je me suis résolu à utiliser le format définit pas les écrans d'ordinateurs (les moniteurs) et celle d'une page blanche destiné à être imprimé sur du papier.

Je ne me trouve pas non plus satisfait de ces écrans avec des définitions géantes car les pixels sont toujours visible et discernable et à l'époque où les nano-technologie commence à se faire connaîtrent aussi bien sur les téléphones portables que sur les téléviseurs à écrans plats on distingue encore ces élements d'images (pictures-element en Anglais).

Pourquoi ne sont-il pas plus fin ? alors que les microprocesseurs sont eux gravé avec une largeur de quelques dixaines de nanomètres (10-9). Les résolutions de ces appareils viennent quand même de remplacer celle des téléviseurs. Néanmois celà me permet maintenant d'imaginer ou de savoir (faite-vous la différence) que ces formats évoluent et le cadre de ma page est bien autrement plus précis que 1920 pixels de large mais l'avez-vous remarqué ? en fait c'est avec une résolution est d'une précision bien meilleurs qu'il dessine avec des unités internes comme le 1/1440 de pouce.

Cette échelle géante permet d'imprimer avec une précision redoutable en l'on peut aussi avec le zoom ajuster très précisement ces dessins.

Si vous prenez une page de 8x12 pouces alors vous obtenez une résolution 8x1440x12x1440=199065600 pixels².

En fait contrairement à une image par points, cette surface est seulement hypothétique car les éléments vectorielles sont definit dans ce programme avec cette résolution mais n'occupe pas la taille d'une image avec une telle définition.

Remarquer bien que ce serait envisagable sur des écrans géants ou les pouces seraient remplacer par des mètres mais savez vous qu'une image dite de cinéma occupe seulement 4000 pixels pour toutes la largeur visible de projection.

© copyright BeeLog