Les menus déroulants,

Vous savez maintenant utiliser Denis-Draw, mais il vous reste à découvrir ses menus déroulants qui sont organisés comme ceux défini par les premiers Macintosh bien que MicrosoftTM affichent ceux-ci dans une ligne en haut de chaque fenêtre applicative. Ce qui me semble plus pratique.

Le premier d'entre-eux affiche le menu fichier qui correspond aux opérations sur le disque ou vers les périphériques.

Ouvrir et Enregistrer demandent un nom de fichier qui est au format des noms long depuis Windows 95.

L'un sérialise la collection de dessins pour enregistrer les dessins les uns après les autres. Alors que la commande menu Ouvrir décrypte en quelque sorte le flux enregistré, comme il s'agit d'un codage binaire, chaque objet (pour dire éléments de dessin) possède un identifiant numérique lors de la lecture, celui-ci est comparé avec une suite qui les référence pour les recréer en mémoire.

Ce décryptage binaire : c'était tout du moins vrai, dans les versions inférieurs à la version 5. Depuis la version 5, le flux est enregistré sous la forme d'un fichier ascii, ou les éléments de dessin sont qualifiés par des identifiants qui sont des libellés en clair. Ce flux est décodé caractères par caractères puis comparé avec un vocabulaire «connut» et interprété selon la signification de chaque termes.

La mémoire des ordinateurs est volatile, elle s'efface avec l'extinction de cet appareil. C'est pour celà que si vous voulez conserver vos données, il faut les enregistrer sur le disque ou une mémoire permanente qui ne neccessite pas d'électricité pour être conservé.

Le menu Edition existe aussi depuis les premiers Macintosh, et propose notamment les commandes copier-coller. En fait quand copier est appelé la sélection est « Clonée » à l'identique dans une mémoire cache. On précise le type des éléments avec la commande SetClipBoardData *009.

Quand la commande coller est appelée, le logiciel, Denis-Draw, vérifie tout d'abord que cette mémoire n'est pas vide (la commande copier à été utilisé) puis que les données sont dant un format reconnu et insère le ou les éléments du presse-papier sur le document en cours.

Une autre commande « Tous sélectionner » insére dans la sélection autant d'indices que d'éléments de dessins sur le calque actif.

Note : Les éléments de dessin quand ils sont dans une collection sont indicé selon leurs positions respectives.

Liste des références :

© denis Bertin le 28-09-2009