Les fonctions d'alignements.

Les fonctions d'alignements sont facile à utiliser et souvent méconnues ? mais ne vous est-il pas arrivé de dessiner deux éléments sans qu'il soient d'«aplomb».

Sur un même guide ou selon une certaine disposition, les fonctions d'alignements sont là pour cà!

Sélectionner avec la souris les éléments à ajuster avec un rectangle pour les encadrer ou cliquer avec la souris sur chacun d'eux avec la touche MAJ.

Puis cliquer sur la touche d'alignement souhaitée ou sur l'entrée du menu correspondante (les fonctions d'alignements sont dans le menu Modifier).

Cette fonction recherche la base de déplacement choisie pour l'appliquer à tous les éléments de la sélection.

La fonction précédante d'interpolation, permet de genérer autant d'éléments de dessin que vous voulez. Mais comme cette fonction créer un groupe pour appliquer les fonctions d'alignements vous devez les séparer au préhalable.

Pour appliquer cette fonction, les fonction d'alignement parcours la sélection pour rechercher soit un centre soit une base de déplacement (un bord).
Puis reparcours cette même collection, pour appliquer un décalage, la différence entre la position souhaité et celle qu'il occupe.
Un centre sur l'axe des abscices égale à 5 unité pour une position sur ce même axe égale à trois, par exemple, demande un déplacement de deux unités.
Avec les deux fonctions pour centrer la sélection, c'est alors le centre commun à toute la sélection qui sert de repère.
Alors que les fonctions de justification sur les bords ne retiennent que l'extrémité du bord sélectionné pour s'ajuster.

Si seul un élément de dessin est sélectionné, celui-ci est déplacé pour s'ajuster consécutivement au format de la taille de la page. Ne pouvant pas être alors ajusté avec d'autres éléments.

Note :



© copyright BeeLog 2009