Des points de contrôles qui n'ont pas l'air de l'être.

Toute analogie avec un système de contrôle pourrait être saugrenu si ce n'est de reconnaître la présence de ces points avec une souris.

Et alors quand votre curseur s'en rapproche son aspect change - comment cela se fait-il ?

Il suffit de scruter les collections d'éléments de dessin pour découvrir le point de contôle le plus proche de votre curseur !

Si précis êtes-vous que vous devez alors cliquer dans les cases qui acceptent une certaine délimitation, celle des carrés de ces points de contrôles. Pour cela il est prévu de les ajuster à une certaine dimension dans le dialogue de réglages des préférences.

Cette délimitation consiste tout simplement à vérifier si des points sont à l'intérieur d'un système borné et comme les éléments de dessins sont délimités par leurs coordonnées, il faut alors créer un rectangle d'encadrement autours de chaques points et de voir si le point du curseur est à l'intérieur de ce rectangle. Ce qui est beaucoup plus rapide que la fonction qui donnerait la distance entre deux points avec une racine carré qui est plutôt lente à calculer.

Reconnaître chaque position devient alors simple, il suffit d'une boucle pour parcourir les éléments et de mémoriser celui qui est sous le curseur et de le déplacer avec la souris quand les événement «Up» ou «Down» du curseur sont activés.

De plus, actualiser le dessin du curseur de la souris pour afficher une apparence différente selon le contexte permet une reconnaissance tacite de ce qui se trouve à cet emplacement et c'est immédiat.

Ces points de contrôle de chemin ont aussi des couleurs différentes, elles mêmes associées à chaque élément de dessin de type différent selon le tracé obtenu. La couleur de ces points est décrite pour l'obtenir cliquer sur ce lien.

Mais la souris, ne déplace pas que ces points mais aussi des entités ou des groupes quand sur cette dernière version on déplace la souris sur le rectangle d'encadrement.

Depuis que j'ai ajouté, une lecture des gradians au format SVG, deux autres points délimitent la fonction de dessin des dégradés, et se projettent pendant le déplacement de ceux-ci sur le bord du rectangle dans lequel est inscrit cette figure : comme avec un jeu de billard.

Un des ces points de contrôle permet de déplacer les courbes splines et le curseur indique alors la direction approximative de la normale à la surface.

Ces points de contrôle de chemin ne s'affiche pas au hasard, mais quand un élément de dessin est sélectionné. Pour cela l'outil flèche permet d'indiquer quel élément de dessin vous voulez sélectionner. Une autre méthode toute aussi facile permet d'utiliser la touche tabulation pour passer d'une sélection à l'autre. Celle qui est active s'affiche avec soit des points de contrôle de chemin dans le cas de segment de droite, soit un rectangle d'encadrement pour les éléments plus complexes ou les éléments de texte..

Depuis la version 4, d'autres pictogrammes apparaissent sur les lignes pour déplacer celle-ci ou bien tracer une ligne parallèle à celle-ci. La description des ces nouveaux pictogrammes se trouve sur cette page.

Note : SVG pour Scalable Vector Graphics.



© copyright BeeLog 2010