Trois modes d’application sont disponibles dans le dialogue d’attribution des préférences.

Le premier mode dessine dans une « mémoire cache » directement en mémoire et trace uniquement des segments de droite qui s’affichent très très rapidement, c’est utile pour les plans très volumineux , par exemple pour tracer 11 000 segments, il lui faut moins de 50 milli-secondes.

Le deuxième mode utilise la librairie appelée par microsoft « la graphique device interface ». Elle trace aussi bien des segments que des polygones complexes mais le tracé n’est pas anti-aliasé.

Le troisième mode est celui de meilleure qualité et il utilise le module de window qui s’appelle le GDI plus.

Le GDI plus permet de dessiner avec une bonne précision et une qualité optimum avec un affichage anti-alizée (sans crénelage). Des points adjacents s’affichent les uns à côté des autres avec des variations douces et subtiles d’intensité lumineuse pour estomper les défauts.

Deux autres options permettent de choisir si l’on affiche directement sur l’écran vidéo ou bien dans une mémoire cache et une case à cocher permet de rester dans un de ces modes, car si l’affichage est lent, le dessin bascule automatiquement à partir d’une seconde sur l’affichage à l’écran.