Pour écrire un logiciel de dessin il faut recevoir des messages de la souris et les affecter aux outils correspondants pour qu'il agissent selon leurs spécifications.

Recevoir des messages comme le fait WindowTM est facile et demande de lire les coordonnées recu avec celui-ci : ce message.

Les affecter aux outils demande au préalable, de les décrire et comme les choses sont bien faite de les ajouter aussi dans une collection comme si vous avez voulut en ajouter d'autre comme je l'avais prévus.

La plupart du temps, les utilisateurs, novice ou expert utilise ceux qui à été conçus pour eux. Ceci étant un logiciel se doit d'être facile et simple à utiliser dans le cas d'un logiciel de dessin prendre en compte la fonction d'un dessinateur professionelle. serait pour moi un atout précieux, et ce même jour j'ai envoyé une nouvelle version à didier et c'est seulement aujourd'hui que me viens cette idée, alors que la diffusion de ce programme dans les années 1990 ne fut qu'un demi succès.

En fait les courbes de ventes nous donnais seulement un apercus de sa diffussion s'en se rendre compte de son utilisation réel.

Depuis que j'ai ajouté un descripteur d'utilisation qui se nomme Reback Internet, je le sais une pointe d'utilisateur avertie, un peloton qui suit ces idées.

Mais vous allez me dire tout cela nous le savions déjà et c'est cette connaissance que nous vous avions apprise.

Pour écrire un logiciel de dessin, il faut créer des structures de saisies pour recevoir vos données.

Quand elles se positionnent à l'écran, par le dessin, ces structures sont d'une part les coordonnées d'autre part les listes de mémorisation de ces données.

Il suffit ensuite, de les enregistrer ou bien de les relire sur le disque. voir la fonction des menus déroulants.

Avec un ordinateur équiper de Denis-Draw on peut dessiner.

écrit par denis Bertin le 8.3.2011



© copyright BeeLog